Kigali, ville la plus propre du continent africain

drapeau du  Rwanda

La capitale du Rwanda, tristement célèbre depuis la fin du génocide en 1994, a su renverser la vapeur et ainsi devenir aujourd’hui une mégalopole de plus d’un million d’habitants où le bien-être et la modernité sont devenus les maîtres-mots.

ktpress.rw

Cité bâtie uniquement sur des collines, Kigali a fait de la propreté son principal objectif, ce qui lui vaut aujourd’hui le titre de « ville la plus propre d’Afrique » par l’ONU Habitat en 2016. « Figure d’exemple », « capitale modèle en termes de propreté et d’innovation », les éloges ne tarissent et l’on comprend assez facilement pourquoi !

lefilrouge.media

Dans les rues kigaliennes, pas l’ombre d’un déchet par terre, des parcs parfaitement entretenus et plus aucun sac ou emballage non réutilisable depuis plus de dix ans déjà. Kigali semble réussir son pari, à savoir l’impossible. La recette : une discipline de fer. Dans la ville, nettoyages collectifs, journées totales sans voiture sont le quotidien des Rwandais, qui sont nombreux à s’unir et à se mobiliser autour de cette mission et contribuer ainsi à l’essor de la ville, devenue la vitrine du Rwanda et la référence de l’Afrique.

Michal ROVNER ouvrira la saison 2019 de l’Espace Muraille de Genève

espacemuraille.com

Avec un vernissage prévu le 31 janvier dès 18h, Michal Rovner sera l’artiste qui ouvrira l’année 2019 de l’Espace Muraille. Pendant plus de trois mois, la galerie de la place des Casemates à Genève, vivra au rythme des vidéos abstraites et intemporelles qui ont fait la renommée de l’artiste.

Née à Tel-Aviv en 1957, Michal Rovner s’oriente d’abord vers la danse avant de se destiner aux arts visuels. Avec son mari, elle fonde Camera Obscura à Tel Aviv, une école consacrée entièrement à la photo, la vidéo et au cinéma. Par la suite, en 1981, elle se forme au métier de photographe à l’Académie Bezalel de Jérusalem. Sept ans plus tard, elle rejoint New-York où elle travaillera dès le début des années 90 pour le photographe et cinéaste Robert Frank en tant qu’assistante. Elle décide alors d’installer son atelier dans la Grosse Pomme mais continuera à vivre et à travailler entre New-York et Israël, son pays d’origine dans lequel elle puise son inspiration.

voir.ca

Aujourd’hui, artiste de renommée internationale, Michal Rovner tourne et expose ses vidéos dans le monde entier. Installations, œuvres in situ…l’artiste israélienne se plait à projeter ses vidéos picturales sur des murs, des tables, des pierres du désert, les pages d’un livre… et l’invisibilité des procédés est telle que souvent, il devient difficile de distinguer ce qui fait partie intégrante de l’objet « écran » et ce qui relève de l’image projetée. Un doute d’autant plus accentué par l’utilisation innovante que Michal Rovner fait de l’image.

jeudepaume.org

Au fil de ses vidéos, par des procédés de répétition et de montage en boucle, naissent des scènes animées par la prolifération mouvante de petits signes. Pourtant aucune progression narrative n’est à attendre de ses œuvres. Les évènements semblent se dérouler à l’infini, sans début ni fin.

« Dislocation », son exposition genevoise, prendra place à l’Espace Muraille du 1er février au 4 mai 2019.